Émancipation

Émancipation

Internationalistes

Trajectoire

DÉVELOPPEMENT D’ÉMANCIPATION

2020

IIe Congrès d’Emancipation

Prochainement

Un nouveau congrès pour faire le bilan de notre première année de travail et pour orienter la croissance de l’année suivante.

2020

La Antorcha

Espagne

«La Antorcha», une organisation de jeunes internationalistes à laquelle nous sommes liés par une base de positions communes, est constituée.

2019

Communia

Japon, États Unis

Nous avons commencé la publication de notre blog hebdomadaire en anglais.

LA NAISSANCE DE «EMANCIPATION»

2019

I Congrès Émancipation

21, 22 et 23 juin 2019

«Émancipation» est constituée comme une organisation politique mondiale et internationaliste.

2019

Conférence d’Organisation

Barcelone, Bilbao, Grenade, Madrid, Miami, Sapporo, Valladolid

Les différentes initiatives se réunissent pour préparer une conférence politique qui constituera «Émancipation» en tant qu’organisation politique.

PROCESSUS DE RÉORGANISATION

2018

Liga Emancipación

Grenade, Valladolid

La «Liga Emancipación» est constituée à Grenade et à Valladolid. C’est la première organisation de la péninsule qui revendique la continuité de la Gauche Communiste Espagnole et le FOR depuis les années 90.

2017

Nuevo Curso

Espagne

Première publication en espagnol depuis 1993 en continuité avec les positions de FOR. Ils publient à nouveau quotidiennement, en prenant position et analysant l’actualité.

2017

Escuela de Marxismo

Madrid

Une série de séminaires sur la réappropriation des fondements du marxisme, de la Révolution espagnole et de l’histoire de la tendance internationaliste en Espagne, Argentine, Uruguay, Chili et Brésil commence. Suivie par la récupération des archives historiques de notre tendance de 1920 à 1993.

2011-18

FOR Continuité

París

Les derniers militants de FOR commencent à promouvoir sur Internet la reconstitution du groupe à partir des positions historiques de la tendance, commencent la republication des contenus de «Alarme» et «Alarma» ainsi que de nouveaux textes.

NOTRE TENDANCE

1958-2010

Ferment Ouvrier Révolutionnaire

ESPAGNE, ÉTATS-UNIS, FRANCE, GRECE, ITALIE

Elle a été réorganisée internationalement en 1958 sous l’acronyme FOR («Ferment Ouvrier Révolutionnaire»), organisant dans les années 60 à 90 sections en France, Espagne, Italie, Grèce et aux Etats-Unis. A ce stade, la critique de la libération nationale – déjà commencée dans les années 1930 par la gauche communiste en Argentine – et du rôle des syndicats dans le capitalisme d’Etat, commencé dans les années 1940 dans l’UOI, est centrale. En 1961, FOR publie «Pour un Second Manifeste Communiste», un texte fondamental de bilan de l’expérience révolutionnaire sous les conditions du capitalisme décadent.

1948-58

Union Ouvrière Internationale

ALLEMAGNE, ESPAGNE, FRANCE, ITALIE, VIETNAM

En 1948, elle a été constituée en tant qu’«Union Ouvrière Internationale», regroupant les sections et factions internationalistes en rupture avec la politique de capitulation de l’Internationale. Entre elles les deux sections qui ont vécu les deux révolutions caractéristiques de l’époque -l’Espagnole et la Vietnamienne- et les fractions et groupes de l’Internationale éteinte qui ont participé aux tentatives de la classe pour transformer la guerre impérialiste en guerre civile révolutionnaire en Grèce, en France, en Allemagne et en Italie. Ses bases reconnaissent la Russie stalinienne et ses satellites comme des capitalismes d’Etat et rejettent la «défense de l’URSS», la possibilité d’une libération nationale progressive et en général le caractère progressiste de toute alliance avec des factions bourgeoises. Elles initient la critique des syndicats en tant que structure intégrée au capitalisme d’Etat et sont le seul groupe internationaliste à maintenir une structure militante dans les conditions de répression de la dictature de Franco.

1943-48

IVe Internationale

Paris, 1938

Elle fonda la Quatrième Internationale en 1938, quand la capitulation sans lutte aucune de la troisième internationale devant le nazisme en 1933 et surtout quand le stalinisme prend par la première fois le rôle de force motrice de la contre-révolution en écrasant la Révolution espagnole en 1937 ouvrent la voie à une nouvelle guerre mondiale

A partir de 1942, elle lutta contre le centrisme au sein de la IVe Internationale, dénonçant le renoncement au défaitisme révolutionnaire du Secrétariat international et la trahison de l’internationalisme par les partis membres soutenant les «résistances nationales». Elle prit une politique indépendante de la direction centriste en 1944 appelant à la conversion de la guerre impérialiste en guerre civile révolutionnaire et dénonçant le caractère impérialiste de l’occupation militaire russe dans les pays d’Europe orientale. La rupture est formalisée lors du deuxième congrès de l’Internationale (1948).

1929-38

Gauche Communiste Internationale

Paris, 1930

Notre tendance est née sous l’impulsion de l’opposition de gauche russe dans la lutte contre la dégénérescence de l’Internationale. Elle constitue des fractions externes de la gauche dans le but de récupérer les partis du Komintern et incorpore différentes tendances -dont beaucoup sont les fondateurs des différents partis nationaux- dans la construction d’une perspective mondiale de classe.

Prolétaires de tous les pays, unissez-vous, abolissez les armées, la police, la production de guerre, les frontières, le travail salarié!